Champions LSRB 2017

Les Indians sont champions romands pour la 3è saison consécutive !

En ce très beau 15 octobre ensoleillé, ce n’est pas moins de 17 Indians qui prennent place sur le banc pour cette dernière journée de Baseball qui va désigner qui des Lausanne Indians ou des Bulle Red Sox sera champion romand.  Après deux matchs qui ont vu les équipes partager l’enjeu, ce match couperet sent la poudre !

Sur le papier, les deux meilleures équipes du championnat :

A notre gauche, l’adversaire  Bulle Red Sox, 16 victoires contre 2 défaites durant la saison régulière. A noter que les deux défaites encaissées sont l’œuvre des Indians. Une équipe redoutable tant au niveau défensif avec une solide batterie dirigée par Dylan « Curve » Pasquier et Steph « La Gachette » Uldry au catch qui avait causé bien du mal aux Indians en championnat en leur infligeant un no-hitter.

Au niveau offensif, une équipe impressionnante avec beaucoup de batteurs capables de décocher des homeruns et donner au score des allures de fessées comme les Red Sox en ont pris l’habitude depuis quelques années. Malgré la victoire nette et sans bavure 20-7 des Indians lors de la première rencontre de la série à domicile, les Indians se doivent de rester concentrés et ne pas partir trop confiants.

A notre droite, Lausanne Indians, une équipe mixte (avec deux fières représentantes de la gent féminine) faite d’une moitié de jeunes et moins jeunes débutants le baseball, épaulés par une autre moitié d’équipe de joueurs plus expérimentés qui ont déjà bien roulé leur bosse dans le championnat romand. L’équipe gérée par le quatuor Scheckter-Sancho-Schweizer-Creiche est fin prête pour les hostilités et aligne l’équipe la plus expérimentée possible pour remporter le titre!

Le match commence comme les deux premiers rounds: un score serré sur les deux premières manches qui se terminent sur un score de 1-1. En 3ème manche, les battes lausannoises se réveillent et c’est une histoire de présidents qui s’ensuit. C’est tout d’abord notre président Selim qui frappe un 2-runs homerun en champ gauche, 3 mètres derrière la clôture. Puis c’est Davide, notre vice-président, qui lui emboîte le pas avec un autre solo homerun. Un back-to-back homerun (2 homeruns consécutifs) n’est pas chose courante dans notre championnat et cette manche sonnait la charge des Indians qui la clôturaient avec un avantage de 6-1.  

Dan Draper, le pitcher aguerri lausannois, distille les strikes avec des courbes et des sliders vicieuses qui empêchent l’attaque bulloise d’effectuer des frappes sûres. La défense lausannoise suit bien avec quelques flyouts (dont un superbe sliding catch de Julien Beloeil en champ droit) et un infield très solide dirigé par les métronomes Gendre (SS) et Schweizer (3B). A noter un 4ème inning bouclé en 4 pitchs et un 5ème inning en 6 pitchs qui permettent à Dan de s’économiser pour la suite du match.

Peu à peu, manche après manche, l’écart se creuse et le score prend des allures de correction puisqu’en fin de septième manche les Indians mènent par un score de 15-2. Au vu du banc largement fourni et de l’avantage au score, quelques remplacements sont effectués pour permettre à toutes et tous de savourer la victoire en ayant contribué à défendre ce large avantage.

Commence alors la 8ème manche où la machine lausannoise commence à toussoter mais rien de grave, la manche se termine sur le score de 15-6. Début de 9ème manche, les Indians scorent 2 runs supplémentaires et redonnent plus de 10 points d’avance, un coussin que l’on croit confortable … Mais en face, Bulle n’a pas dit son dernier mot et tient bien à enrayer les deux titres consécutifs des Indians en LSRB. La pression augmente, les Red Sox inscrivent patiemment 1, 2 puis 3 runs et se rapprochent lentement mais sûrement des Indians. C’est à ce moment que le joker Selim rentre pour « closer » le match et faire les 3 derniers outs pour offrir le titre à ses couleurs. Malheureusement, les premiers lancers ne trouvent pas la zone et touchent 2 joueurs bullois. Un très beau double de Stephane Uldry fait entrer deux points de plus, le score se resserre, 17-11. Panique à bord, le banc lausannois commence à trembler. Heureusement, Selim réussit un premier out sur une Infield Fly sur notre Shorstop Fabrice. Un out et quelques cafouillages plus tard de la part d’une défense lausannoise jusque-là imperturbable, et le score se réduit à 17-14. Les bancs bullois et lausannois sont debout, au maximum de la tension, 2 retraits et 3 coureurs sur bases. Si le batteur bullois claque un homerun, ca sera un walkoff-grand slam pour 4 points et le match se terminerait sur une victoire bulloise. Qui aurait pu le croire en début de manche ? Mais Selim ne se laisse pas faire et est bien décidé à clore le match… et la saison. Il s’élance… frappe du bullois…. à 2 mètres de la première base, sur l’expérimenté Dan qui transfère la balle à Selim venu à toute vitesse réceptionner la balle et écraser le coussin, scellant définitivement la victoire lausannoise ! Quel suspens, quelle fin de match, quelle abnégation des Red Sox qui y auront cru jusqu’au bout pour faire pousser des cheveux gris aux nombreux spectateurs présents. Le titre reste en mains lausannoises pour une année supplémentaire. La série court toujours et si Lausanne venait à conserver son titre en 2018, il égaliserait, selon les historiens, un record de 4 titres d’affilée des Hound Dogs de Genève !

Cette saison aura été la saison de tous les accomplissements pour le club de baseball lausannois avec un titre de Champion suisse de Ligue Nationale B et un titre de Champion de Ligue Romande.

L’équipe LSRB a accompli un formidable travail de fond depuis les entrainements en salle jusqu’aux derniers entrainements d’automne pour permettre à de jeunes rookies lausannois de se montrer performants et présents pour l’équipe tout au long de l’année.

Un petit mot pour remercier les joueurs qui ont composé l’âme et la colonne vertébrale de cette équipe. On ne manque pas de saluer :

L’esprit de Ethan, un de ces jeunes qui a attrapé le virus du baseball, qui trépigne sur le banc à l’idée d’entrer sur le terrain montrer de quoi il est capable. Toujours présent aux entrainements, un futur grand du club s’il continue sur cette lancée.

Julie, conjointe et future femme du coach Sancho, qui, après 3 ans de travail au corps pour la faire craquer et une session batting à Vidy, a fini par s’inscrire au club. Elle a vécu une année de toutes les promesses avec une incroyable moyenne de 0.300 à la batte et une solide prestation défensive.

Florian, le rookie par excellence du club, pour qui le chemin est encore long mais qui a montré un état d’esprit sans faille en s’entrainant également avec abnégation.

Les nouveaux venus Charles et Bono (qui n’a pas encore joué cette année avec nous) qui ont rejoint l’équipe en cours d’année et qui sont pleins de promesses pour 2018.

Daniel, une force tranquille, efficace au bâton et régulier défensivement qui aura apporté une belle assise à la défense lausannoise.

Julien Beloeil, le slugger de l’équipe et catcheur aux qualités défensives qui énormément a limité le nombre de passed balls durant l’année.

Selim Creiche, le plus redoutable de tous les joueurs Indians du club, une expérience de plus de 20 ans dans le baseball, un sens tactique et technique irréprochables tant au pitch qu’au bâton, capable de poser un bunt opportun ou de dégager la balle en homerun titanesque. Sans nul doute, LA figure du club Indians. Une présence aux entrainements sans faille, qui aura donné sans compter durant cette année pour rendre le club plus fort ! Merci Président !

Frédo Dupuis, le vétéran de l’équipe, pitcher suppléant et excellent en première base qui aura connu une année plus qu'efficace au bâton.

Fabrice Gendre, un autre vétéran infielder, réglé comme un coucou suisse, enchaînant les outs en première comme si de rien n’était.

Dade, notre transalpin de l’équipe, qui aura apporté une belle stabilité défensive ainsi qu’une performance superbe au bâton avec pas moins de 3 homeruns cette année dont 2 en finale ! Wow !

Cyril, un futur très bon élément du club, seul lui manque la confiance pour passer le cap mais sa présence sur les bases est un véritable poison pour les défenses adverses, sa vitesse lui octroyant gratuitement des bases volées. Ne manque plus qu’à « prendre de la bouteille » à l’entrainement et en participant encore davantage aux matchs.

Matias Sancho, coach présent à 90% des entrainements et pilier champ-centre de l’outfield, fanatique des flyouts, des vols de base et des… bunts (merci Brian Reinsch !) depuis plus de 10 ans. Une très belle année au bâton avec une moyenne de 0.500 et plus de 30 bases volées !

Philipp Santossilva, élément omiprésent en 2016, notre canado-portugais s’est blessé au genou au 4ème match de la saison mais on se réjouit de le retrouver en 2018 pour l’entendre invectiver les arbitres ?!

Julien Scheckter, manager de l’équipe, qui a su apporter son expérience de plus de 25 ans en tant que membre Indians, durant ses présences en match. Motivateur hors pair, il a apporté une vision du jeu et offert une prestation de choix lors du dernier match contre Bulle avec 9 (!) RBIs, excusez du peu ! Son talent de catcheur et ses nombreux retraits de coureurs bullois auront permis de limiter la casse dans des moments critiques de cette finale.

Rob Schweizer, LE 3ème base de l’équipe ! Un métronome fan du one-hop out to first base, une autre valeur sûre de l’équipe, véritable pilier et coach également présent à 90% des entrainements, qui aura mis son expérience de 3 ans de baseball au service des plus jeunes.

Jackson Sisarsky, notre jeune américain de 15 ans, tout nouveau rookie Indians, dont les performances en auront épaté plus d’un, tant au pitch qu’en outfield, un bras canon, modeste, rapide. Un poil timide et ne parlant pas français, il sera un élément important du club en 2018 ! Good job Jackson !

Jay Soares, dernier pilier de l’équipe, doté de talents naturels pour le baseball. Un bras incroyable, des qualités de catcheur très prometteuses, à travailler encore et encore pour 2018 et faire de lui le pilier à ce poste. Seul manque sa régularité au bâton, capable du meilleur et du moins bon mais malgré tout une performance au dessus de la moyenne. Il a promis d’arrêter d’aimer les balles hautes ?

Dan Draper, le vétéran. Une force tranquille au pitch, qui distille les strikes dans toute la zone, faisant le malheur des nombreux batteurs qui l’ont affronté cette année. Sa performance en finale aura été pour beaucoup pour le titre lausannois !

Manuel, le jeune dominicain de l’équipe, slugger phénoménal mais trop peu présent (absent pour tous les playoffs malheureusement) pour pouvoir faire un bilan concret de son année avec l’équipe.

On finit tranquillement avec Julien Ballay, notre fireman, dont les obligations professionnelles ne lui auront pas permis de participer à autant de matchs que l’on aurait souhaité. Mais son esprit toujours positif, sa sympathie et son amour du baseball devraient nous rendre bien des services en 2018 ! Kate, Miss Russia, trop peu présente pour faire un bilan de son année mais sa gentillesse et sa rigueur en tant que joueuse pourraient en faire une autre valeur sûre de l’équipe. Le petit Elias, frère de Noah Laframboise (ancien Indians), qui nous a quitté en milieu de saison à cause d’une fracture du bras (aux scouts sic !). Bon rétablissement et reviens nous vite ! Quant à Joas, on aurait aimé le voir davantage, 2018 nous en dira davantage.

C’est une belle année qui s’achève pour le baseball lausannois, on se réjouit de vous retrouver toutes et tous en 2018 pour un nouveau titre de champion romand ! Go Indians Go!

 

Les artisans de la victoire 2017 :

Andrianalizah Charles

Astié Julie #99

Ballay Julien #3

Beloeil Julien #45

Bonny Colin

Catanzariti Ethan

Chappuis Daniel #6

Cortorreal Manuel

Creiche Selim #22

De Donnea Roxane #57

Dopiro Ekaterina #13

Draper Daniel #18

Dupuis Frédéric #21

Fluckinger Florian

Forestier Cyril #77

Gendre Fabrice #2

Hirt Jonas #94

La Framboise Elias

Lane Christopher #60

Latreille Mathias #61

Lavenex Logan #34

Lomellini Davide #54

Maggeti Joas

Pasche Michel #33

Sancho Matias #77

Santos Silva Philip #44

Schekter Julien #25

Schweizer Roberto #32

Sisarsky Jackson #16

Sisarsky Jeff

Soares Jérémie #35

2017TeamLSRB Champions

 

En ligne

Nous avons 252 invités en ligne